Coalition d'une vie active les ainé(e)s Coalition d'une vie active les ainé(e)s
Coalition d'une vie active les ainé(e)s Page d'accueilQui sommes-nous?Renseignements sur l'adhésionPrenez contact!
Coalition d'une vie active les ainé(e)s
Coalition d'une vie active les ainé(e)s
page d'accueil
qu'est-ce qu'une vie active?
les projets de la CVAA
recherche en bref
reserche vers l’action
menu spacer
Publications
Projet sur l’arthrose
80+ projet
surmonter l’âgisme
Projet sur le cancer
Projet sur le diabète
vie saine
fabuleux pour la vie
la viabilité financière
quoi de neuf?
ressources connexes
Communiqués

Physical inactivity - a health determinant for older Canadians 1996-1997

Ce projet de la CVAA a été entrepris à partir d'observations solides et bien fondées révélant que l'inactivité physique représente un risque pour la santé.

Les principaux objectifs de ce projet s'établissent comme suit :

  • faciliter les occasions pour les personnes âgées de maintenir et d'accroître leur participation aux activités physiques pour améliorer leur santé, leur autonomie fonctionnelle et leur bien-être;
  • aborder les nombreux obstacles auxquels les personnes âgées font face lorsqu'elle tentent de devenir plus actives physiquement;
  • offrir de nombreuses possibilités d'activité physique parmi les groupes de personnes âgées sédentaires, moins actives ou à risque.

Le projet a ciblé trois groupes à risque :

les personnes âgées à faible revenu,
les personnes âgées des communautés autochtones,
les personnes âgées admises dans des établissements de soins de longue durée.

Les personnes âgées à faible revenu

Les principales activités prévues de ce projet incluaient un sondage téléphonique national, des essais auprès de groupes de travail, l'élaboration d'une stratégie de communication pour promouvoir une vie active et l'essai pilote du programme d'entraînement en force «Fit for Your Life».

Qu'est-ce que le projet a permis de réaliser ?

Une stratégie de communications pour promouvoir une vie active parmi les personnes âgées à faible revenu, axée sur l'influence positive des autres, sur l'identification des bénéfices pour la santé et sur l'augmentation du plaisir découlant de l'activité physique. Les étapes de la sensibilisation, de la motivation, de l'action, des récompenses et de la poursuite des activités physiques ont été repérées. Il est possible de se procurer un rapport soulignant les résultats du programme d'entraînement en force de huit semaines.

Partenaires du projet :
La Voix, Le Réseau canadien des aîné(e)s et l'université de l'Alberta

Les personnes âgées des communautés autochtones

Dans le cadre de cette initiative, un cercle de la parole national des anciens a fait appel aux histoires et aux traditions pour se guider et à des fêtes communautaires pour rassembler les gens, ce qui a donné lieu à des projets pilotes dans six communautés autochtones de l'Alberta.

Qu'est-ce que le projet a permis de réaliser ?

  • Accroître la sensibilisation communautaire aux besoins des anciens. Ceux-ci ont exprimé de la joie et du plaisir à être perçus comme défenseurs de la santé communautaire.
  • Donner la priorité aux besoins des anciens dans les Centres sanitaires autochtones au moment de la planification et de l'établissement des budgets.
  • Faire du cromlech un modèle de vie active; ce modèle se fonde sur les doctrines autochtones qui préconisent les éléments d'un mode de vie sain et équilibré.

Partenaires du projet :
Université de l'Alberta et sept communautés autochtones

Les personnes âgées admises dans des établissements de soins de longue durée

Des groupes de travail se sont penchés sur l'élaboration de programmes de vie active dans ces établissements, ont procédé à un sondage national des programmes en place, à des études de cas de programmes novateurs et à l'évaluation d'un programme de soutien à l'exercice dans ces établissements. Ces mesures ont permis d'accroître la sensibilisation à des programmes réalisables et d'obtenir un modèle d'élaboration de programmes fondé sur les ressources, l'éducation, l'attitude et les partenariats (RÉAP).

Qu'est-ce que le projet a permis de réaliser ?

  • Un catalogue de 200 programmes novateurs au pays, qui favorisent la vie active et l'autonomie;
  • sept études de cas qui ont fourni des renseignements précieux sur la philosophie et les relatifs à l'organisation et à l'exploitation de programmes novateurs et réussis;
  • une compréhension des perceptions des personnes âgées des maisons de retraite et des établissements de soins de longue durée quant aux obstacles à une vie active et leurs conseils aux personnes qui tentent de mettre sur pied et de promouvoir de tels programmes;
  • le modèle RÉAP (ressources, éducation, attitude et partenariats) comme structure pour mettre sur pied des programmes novateurs;
  • des conseils sur les moyens d'implanter un programme de soutien à l'exercice dans les établissements, fondé sur l'évaluation d'un programme existant.

Partenaires du projet :
Association canadienne de soins et services à domicile et Association canadienne de soins et services communautaires

Retour à Projets de la CVAA

HAUT
  ENGLISH
Page d'accueil | Qui sommes-nous? | Renseignements sur l'adhésion | Prenez contact!
Qu'est-ce qu'une vie active? | Les projets de la CVAA | Recherche en bref | Reserche vers l’action | Projet sur l’arthrose
80+ projet | Surmonter l’âgisme | Projet sur le cancer | Projet sur le diabète | Vie Saine | Fabuleux pour la vie
La viabilité financière Quoi de neuf? | Ressources connexes
Courriel: CVAA
Dernière modification: 13-03-2016
© CVAA 1999 -